Sélectionner une page
Roberto Matta

Roberto Matta

À propos

Roberto Matta est un peintre surréaliste chilien, né le 11 novembre 1911 à Santiago du Chili, et décédé à Civitavecchia, le 23 novembre 2002.

Il commence par étudier l’architecture à Santiago du Chili, mais abandonne rapidement, en 1931, pour s’installer en France. Là-bas, il travaillera à l’atelier le Corbusier, de 1934 à 1935. Puis, il voyage en Europe, notamment en Espagne, en Scandinavie, où il rencontre Alvar Aalto, et enfin à Londres, ville dans laquelle il fait la connaissance de Henry Moore, Roland Penrose et René Magritte.

En 1939, Roberto Matta réalise sa sérié « Morphologies Psychologiques » : il se rapproche du procédé d’écriture automatique en étalant la couleur avec un chiffon. Ainsi, il devient le chef de file de l’utilisation de l’« Automatisme ».

Durant la 2nde Guerre Mondiale, Matta part à New York pour fuir cette-dernière, à la demande de Marcel Duchamp. Là-bas, il intègre à son travail des pigments phosphorescents dans le but de produire des images qui varient selon la longueur d’onde de l’éclairage. Il découvre également l’expressionisme abstrait américain, dont il s’inspirera.

En 1948, Roberto Matta est exclu du groupe surréaliste et retourne au Chili, avant de couper tout lien avec son pays natal, suite au coup d’État de Pinochet 1973). Il part alors vivre en Italie.

Dans les années 1960, il se tourne, à travers son art, vers des thèmes socio-politiques contemporains, tout en faisant paraître ses racines surréalistes. Il a également, durant sa carrière, expérimenté la gravure et la sculpture en bronze. Robert Matta est connu, notamment, pour ses grands formats, qui font plusieurs mètres de long.

Pin It on Pinterest